DIY, le Fait-Maison

Je me suis toujours intéressée à comment fabriquer les choses. Toute une partie de ma famille est assez habile de ses mains, les loisirs créatifs (crochet, tricot, couture, bricolage) ont rempli une partie de mes après-midi chez les cousines, et ma maman cuisine beaucoup.  C’est à l’origine un passe temps, qui parfois me permettait d’obtenir des choses que je ne pouvais pas me payer (ahh ce cher pantacourt frangé du collège… 😀 ). Parfois, c’est raté, alors il ne faut pas se décourager et réessayer, et parfois, on est tout content (j’ai porté ce pantacourt jusqu’à la fac).

Confiture Maison
Confiture d’abricot maison

L’idée d’obtenir exactement ce qu’on veut (au niveau goût pour la cuisine par exemple) à moindre coût, est plutôt intéressante quand on se lance dans le Fait-Maison. Je déteste faire du shopping toute l’après-midi pour trouver le tee-shirt dont je rêve (et que je ne trouve jamais), tout comme les pâtisseries souvent trop sucrées ou trop grasses du commerce, ou payer un fromage trois fois plus cher parce qu’il est bio. Parfois, en se retroussant les manches, on peut obtenir exactement ce qu’on cherche, et c’est tout à fait accessible.

Et c’est marrant, mais le fait de l’avoir fait soi-même, c’est forcément très bon (la fierté, sans doute).

Lessive faite maison
Lessive faite maison

La transition vers le zéro déchet m’a donné une raison supplémentaire de continuer et renforcer mes pratiques. Moins on utilise d’emballage, mieux c’est : alors j’achète des pois chiches en vrac pour faire du houmous, je fais systématiquement mes pâtes à tartes, mes yaourts, mon fromage frais, etc. C’est encore plus appréciable au niveau du budget : on dépense moins !

On apprend aussi à se contenter de ce qu’on a sous la main, à remplacer les oeufs par autre chose quand on n’en a plus, à raccommoder un vêtement ou réparer un appareil. En somme, on devient plus indépendant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *