Le levain maison

On est souvent déçu de ses premiers pains maison. On s’était dit que la machine à pain ferait tout le boulot, mais on réalise que c’est pas si facile que le manuel veut nous laisser croire : il faut mettre la main à la pâte (si j’ose dire). Et même en pétrissant soigneusement la pâte, en tentant de la cuire dans un four suffisamment humide ou dans une cocotte en fonte, c’est quand même pas pareil que le pain au levain du boulanger, avec ses grosses alvéoles et son petit arrière goût acide 😛 . La faute au coup de main professionnel, au matériel (le mini-four c’est pas top), et aux produits de base, notamment le levain maison.

Du pain maison

J’ai toujours détesté les sachets de levure de boulanger du supermarché. Ça pue et ça laisse un arrière goût atroce au pain. On trouve du levain en poudre en magasin bio, que j’ai longtemps utilisé, mais ce levain n’est pas aussi actif qu’un levain frais.

Un cake au levain chocolat-banane
Un cake au levain chocolat-banane <3

Il y a plusieurs années que je suis tombée sur le site de Makanai qui poste des photos et des recettes à tomber. Sa recette pour bâtir un levain naturel est parfaite. Je l’ai longtemps utilisé, mais un déménagement et des soucis plus loin, je ne sais plus comment mais il s’est perdu (ai-je abandonné ? a-t-il finalement moisi ? mystère).

De retour en cuisine et voulant tendre vers le zéro déchet, j’ai voulu reprendre cette technique pour mon pain pour retrouver ce goût qui ne concurrence toujours pas le boulanger mais qui s’en approche fortement 😀

Une fois que le levain est bâti, on le conserve au frigo. Et quand on veut faire du pain, ou un cake, des crêpes, des muffins, on le « nourrit » de farine blanche et d’eau. 12h plus tard, on peut faire sa petite recette. C’est comme tout, il faut un peu de patience, mais ça vaut la peine d’attendre.

Bâtir le levain maison

Bobby le levain maison
Bobby le levain maison

La recette de Makanai est parfaite, je ne vais pas la détailler ici et vais vous laisser aller directement sur son blog. Mais en voici les grandes lignes pour vous donner envie de vous y mettre !

Vous en aurez pour une dizaine de jours à peu près pour obtenir votre levain et faire votre premier pain. On commence en mélangeant un peu de farine de seigle (ça fonctionne mieux que la farine blanche pour démarrer) et d’eau, et on le laisse tranquilou 3 jours sans y toucher, à température ambiante. Il aura une drôle de tête mais c’est normal. On le « nourrit » de farine blanche cette fois-ci, et rebelote, on attend 3 jours (on ne peut pas dire que ce soit très prenant).

Et là commence une routine un peu plus rythmée. Nourrir le levain, attendre 12h, et recommencer, jusqu’à ce qu’il sente un peu acide, mais bon. C’est triste, mais à ce stade on est obligé d’en jeter un peu à chaque fois. Mais ça ne durera pas ! Dans mon cas ça a été assez rapide, juste 2-3 jours et j’ai pu faire du pain !

Donc voilà, en ce moment il vit sa vie au frigo. Il peut y rester plusieurs jours sans problème, voire toute la semaine. Et quand j’ai du temps, je le sors pour faire mon pain. Le week-end il reste sorti en général. J’enchaîne un peu les pains et les cakes pour en avoir pour la semaine 😛 et zou, il retourne dormir au frais jusqu’à la prochaine fois.

La recette du pain

Levain maison bien mousseux
Levain maison bien mousseux

La recette de base (1, 2, 3) de Makanai pour faire du pain est très simple et permet d’utiliser tout le levain qu’on a sous la main (sauf une petite partie qu’on garde pour la prochaine fois) sans avoir à en jeter. Il suffit de peser le levain destiné au pain, d’y ajouter 2x ce poids en eau, et 3x en farine. La part de sel sera de 1.8% à 2% le poids de la farine (à vos calculettes).

Par exemple : j’ai 100g de levain, j’ajoute 200g d’eau et 300g de farine, puis 5-6g de sel.

A partir de cette recette, on peut tester plusieurs liquides (du lait pour une brioche par exemple), plusieurs mélanges de farines pour obtenir du pain blanc, au maïs, complet, à la châtaigne, etc. Les possibilités sont infinies ! Je mets tout ça dans la machine à pain (mais on peut pétrir à la main), je laisse parfois lever longtemps au frigo si je n’ai pas le temps de le faire cuire tout de suite, il n’en sera que meilleur. Et hop au four, on obtient un pain bien gonflé !

A bientôt pour les recettes de mes pains préférés, et quelques idées de gâteaux à base de levain 😛

Est-ce que vous faites du pain maison ?

One Comment

  1. Pingback: Tartines petit déjeuner aux fruits - Les Bocaux de Caco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *