Bocaux de tomates au naturel

Le balcon nous a donné des kilos de tomates cerises, l’AMAP des énormes tomates bien charnues plusieurs semaines de suite. Quand l’apéro et les salades ne suffisent plus, je pense aux futurs carris, rougails ou sauces tomate que je ferai bientôt. Et je fais des bocaux de tomates au naturel pour les conserver !

Cette fois, on passe par la case stérilisation car parait-il, les tomates lacto-fermentées c’est pas top (trop acide comme fruit). Mais ça reste simplissime à faire, bien qu’un peu plus long.

Il suffit de récupérer des bocaux qui rentrent dans votre marmite/stérilisateur ! Pour ma part je n’ai qu’une cocotte en fonte, je n’hésite pas à coucher les bocaux s’ils sont trop hauts. Mais il faut quand même faire attention à ne pas trop en avoir d’un coup. Une fois les bocaux bien lavés, tasser les tomates cerises entières (pas grave si elles se fendent), ou bien les tomates coupées en deux, pétoncle retiré, peau vers le haut. Ne pas hésiter à tasser car elles perdront du volume une fois le bocal stérilisé.

Inutile de rajouter quoi que ce soit, pourquoi pas quelques feuilles de basilic, mais ni eau ni sel !

Mettre les bocaux bien fermés dans la cocotte, en les calant avec un torchon propre. Ainsi il s ne s’entrechoqueront pas lors de l’ébullition. Recouvrir d’eau bouillante, les bocaux doivent être bien immergés, et faire bouillir une bonne heure. Laisser ensuite les bocaux en place le temps que cela se refroidisse. Vous verrez que la petite opercule sur le couvercle se rétractera, le vide d’air sera fait.

D’après internet, elles se conserveraient un an comme ça, je ne saurais vous confirmer, ça part trop vite ! 😛

Vous avez testé les bocaux stérilisés ?

One Comment

  1. Pingback: Zéro déchet : premiers pas - Les Bocaux de Caco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *