Lait végétal

J’adore le lait de vache. Enfant et ado j’en buvais près d’un litre par jour ! Et encore aujourd’hui j’achète deux packs par mois, voire plus, même si j’en bois beaucoup moins.

Alors pourquoi le remplacer ? La première raison est vis à vis de ma démarche zéro déchet. Je n’ai malheureusement pas accès à un vendeur de lait en vrac (j’adorerais vivre près d’une ferme !) et bien que les tetrapak soient recyclables, ça contient quand même du plastique et ça reste des emballages malgré tout ! (Et le film plastique qui entoure le pack de lait ne l’est pas, recyclable). J’en achète toujours par goût et aussi pour faire des yaourts.

La deuxième raison est que mr ne digère pas le lait de vache 🙂 . Les emballages des laits végétaux restent un problème, et à celui-ci s’ajoutent les émulsifiants, sucres ajoutés, voire conservateurs ajoutés dans les laits végétaux du commerce. Pas très ragoûtant. Et puis franchement, vu le prix du lait d’amandes ou de noisettes, ça fait pas envie (et le lait de riz, dsl mais c’est pas bon 😓).

Maiiiiis on peut acheter les amandes, les noix de cajou ou les noisettes en vrac. Révélation !!! C’est ultra, ultra simple à faire, et au niveau coût, un litre de lait végétal bio reviendra au même prix qu’une brique du commerce… les cochonneries et l’emballage en moins. Et l’okara en plus !

L’okara est le résidu de noix qu’on obtient après avoir filtré le lait. Il s’utilise comme de la poudre d’amande ou de noisette, dans des recettes sucrées ou salées. Et là, on est deux fois gagnant, car ces poudres ne sont pas données… J’ai récemment fait un brownie à l’okara d’amande, un carrot cake et des pancakes à l’okara de noisette, un gratin avec un peu d’okara saupoudré dessus (comme de la chapelure), … les possibilités sont infinies 😀

Imprimer la recette
Lait végétal
Plat Bases
Portions
litre
Ingrédients
  • 200 g oléagineux non salé sucré ou grillé (noisettes, amandes, noix de cajou crues, ...)
  • De l'eau
Plat Bases
Portions
litre
Ingrédients
  • 200 g oléagineux non salé sucré ou grillé (noisettes, amandes, noix de cajou crues, ...)
  • De l'eau
Instructions
  1. Faire tremper les amandes / noisettes / etc dans de l'eau toute une nuit.
  2. Égoutter, et mixer finement avec un litre d'eau.
  3. Filtrer dans un linge à fromage, étamine, torchon très fin, ... on vend même des "sacs à lait végétaux" en magasin bio. Bien presser pour récupérer tout le jus !
  4. Vous pouvez mettre dans une bouteille bien propre. L'okara peut être mis au frais ou congelé, ou bien séché quelques heures au four pour se conserver à température ambiante.
Partager cette recette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *